Palaio Falliro,              3-6-2017

                                                                                                                          Ref.N.Cor         0086/P/2017

 

Lettre envoyée à le « Organisation Internationale du travail » Bureau de CONGO et de ainsi que le journal de CONGO « Le Phare »

 

Cher Monsieur, Madame

 

Je vous écris cette lettre pour vous afin d’attirer votre attention et demander votre soutien concernant le 64036/14 et 33900/15 CEDH case « Ioannis Tosounidis vs au Royaume-Uni ».

En bref un scandale médical qui  affecte le Royaume-Uni en ce qui concerne les questions d’emploi des médecins dans le Royaume-Uni, mais aussi l’Union européenne.

En particulier, je voudrais attirer votre attention sur l’examen par les collègues  de la charge de travail des travailleurs lorsqu’il n’y a aucun besoin réel et sans enquête pré-étalées fait localement avec  la déclaration de l’accusé dans le « dead-line » (qui peut être utilisé pour fabriquer l’enquête afin  de « assassiner professionnellement » ouvriers) et également l’utilisation des panneaux de commande provisoire Interim Orders Pannels du côté de l’État dans le cadre d’un Tribune Industrielle avec le travailleur afin de « tuer » le moment de l’enquête préliminaire, éliminant la chance du travailleur de se défendre contre l’État (selon mon cas).

Je voudrais vous demander de suivre la continuation de cet enquête  (qui est d’un intérêt extrême pour vous).

Ioannis Tosounidis

Advertisements